La bascule JK

La bascule JK comporte  deux bascules montées en cascade. L’une est considérée comme étant maîtresse  maître et l’autre comme étant esclave. 

Pendant que la bascule esclave reste bloquée, la bascule maître change d’état sur un front montant d’horloge.

 




La bascule JK comporte quatre (voire cinq) entrées et deux sorties :

  • Les entrées J et K permettent de maintenir la bascule stable.
  • L’entrée H est l’entrée d’horloge
  • L’entrée Clear (CLR) permet la remise à 0 de la bascule
  • L’entrée Preset (PR) permet la remise à 1 de la bascule
  • Q et désignent les sorties.

L’un des avantages de la bascule JK, ce qu’elle permet d’éviter l’état interdit qu’on rencontre dans la bascule RS.

Exemple de réalisation d’une bascule JK a base de portes NAND

Bascule JK faite à partir des portes logiques NAND

Symbole :
Les symboles d'une bascule JK

 

a) Bascule JK à front descendant    b) bascule JK a front montant 

NB : Bien que dans les symboles, on n’a pas mis les entrées CLR et PR, rien ne vous empêche de les mettre.

Fonctionnement :

  •  Pour  J=K=0, le signal d’horloge est sans effet. Les sorties conservent l’état logique précédent.
  • Pour J=K=1, le système bascule à chaque front.
  • Pour J différent de K, Q recopie la valeur de J et  recopie la valeur de K.
  • Il est interdit de mettre en même temps  PR et CLR à 0.

Table de vérité :

J K H Q(n)
0 0 Q(n-1)
0 1 0
1 0 1
1 1 (n-1)