FORUM

forum / Autres langages / Niklaus Emil Wirth créateur de plusieurs langages tels que Pascal, Oberon, Modula

Vous n êtes pas connecté

Page :

Niklaus Emil Wirth créateur de plusieurs langages tels que Pascal, Oberon, Modula

Auteurs Messages
samomoi Posté à 20h02 le 18 Aug 12

Membre inscrit le 25/05/2011
Messages : 1114
Localisation :

 

Niklaus Emil Wirth, professeur d'informatique et inventeur de plusieurs langages de programmation, est né le 15 février 1934, à Winterthour (Suisse).

Il possède un diplôme de Elektroingenieur (ingénieur en électronique), obtenu à l'Eidgenössische Technische Hochschule (École polytechnique fédérale, EPF) de Zurich(Suisse) ; une maîtrise en sciences (M. Sc) de l'Université Laval (Canada) ; et un doctorat (Ph. D) de l'Université de Californie à Berkeley) (États-Unis). Il a été professeur-assistant à l'université Stanford en 1963-1967, puis à l'Université de Zurich. Il obtient ensuite un poste de professeur d'informatique à l'EPF de Zurich.

 

 

De 1964 à 1967, il a travaillé dans le groupe IFIP2.1 dont la tâche était d'améliorer le langage ALGOL-60. Ce qui aboutit à l'ALGOL-68. La proposition de Wirth était moins ambitieuse, c'était juste une dérivation de l'ALGOL-60 (qui fut réalisé ensuite sous le nom d'ALGOL-W).

De 1968 à 1972, déçu par Algol X devenu Algol 68, il travaille - seul cette fois-ci - à Zurich sur son langage Pascal, basé sur ses travaux précédents de l'ALGOL-W.

Pascal revient un peu en arrière par rapport à Algol-W, dont chaque expression ramenait une valeur. Il est par ailleurs à l'époque surtout orienté, en matière de traitement de caractères, sur le CDC6600 qui travaille avec des mots de 60 bits regroupant 10 caractères de 6 bits ; ce Pascal-là n'était pas, et de loin, le Turbo Pascal.

Wirth écrit avec Urs Amman un premier compilateur pour le CDC 6600 de l'EPF de Zurich, et en donne le source à qui le lui demande, en particulier à l'Université Laval.

De 1972 à 1974, il met au point le PCode, un code intermédiaire généré par un compilateur (Pascal) et exécutable sur n'importe quelle machine dotée de l'interpréteur adéquat (le principe repris par Java). Ce P-code sera la base du Pascal UCSD (University of California San Diego).

De 1973 à 1976, il travaille sur le langage objet Modula, un dérivé simplifié du Pascal comportant des ajouts en revanche en matière demodularité (d'où le nom du langage).

Machine Lilith de Niklaus Wirth

De 1977 à 1981, il travaille sur un projet de station de travail puissante, dénommée Lilith. Dans le même temps, il met au point la deuxième version de Modula, Modula-2 qui est aussi le système d'exploitation destiné à la machine Lilith.

En 1984, il reçoit le Prix Turing.

En 1988, il met au point le langage Oberon, un dérivé de Modula avec la notion d'export des procédures. Une procédure est utilisable par n'importe quel programme. Comme Modula-2, Oberon comprend un système d'exploitation complet.

En 1995, il énonce pour la première fois ce qui deviendra la Loi de Wirth.

En 2007, il reçoit le prix d'excellence du pôle Langage de programmation de l'ACM(SIGPLAN).

 

Un article de Wikipédia

 


Samomoi

Page :